Les étapes et les pièges du jeu excessif sur écran

Le fait de passer beaucoup de temps sur Internet n’est pas nécessairement un problème. Un problème peut apparaître à partir du moment où:

1. Le temps passé sur Internet n’est plus un choix délibéré
2. Les heures de connexion et le temps passé devant l’écran deviennent ingérables
3. Le plaisir se transforme en contrainte
4. La passion devient dévorante, les pensées deviennent obsessionnelles
5. Les autres activités en pâtissent
6. L’entourage subit des conséquences négatives
7. Les incidences sur l’équilibre physique et psychologiques deviennent désagréables
8. L’écran devient un moyen de fuir, de se réfugier, de s’isoler et d’éviter de faire face à certaines responsabilités

Bien que peu d’études soient actuellement validées sur la question, certains chercheurs ont pu observer qu’une séquence de jeux vidéo libère de la dopamine dans le cerveau. La dopamine est une hormone produite par un neurotransmetteur qui est associé, entre autre, aux sensations de plaisir.

Une activité très intense comme le jeu vidéo ou l’utilisation excessive de l’écran induit la production d’hormones telles que la dopamine ou l’adrénaline. Ces hormones produites en excès lors d’une activité intense stimulent les récepteurs chargés de les  » digérer « , de les transformer.

Mythes et faits

Les adultes ne connaissent rien à ce qui intéresse les jeunes sur l’ordinateur!

Une grande majorité de personnes utilisent aujourd’hui l’ordinateur et les jeux ne sont pas réservés aux enfants: beaucoup d’adultes jouent aussi! Les parents qui ne connaissent pas les ordinateurs et s’y intéressent peu, peuvent se renseigner pour mieux connaître l’utilisation qu’en font leurs enfants.

Les jeux vidéo sont un divertissement, rien de plus!

Oui, les jeux vidéo sont un divertissement très attrayant. Ils sont conçus pour « captiver » l’attention du joueur. Donc attention: On peut devenir « accro » aux jeux sur écran. Quand le fait de jouer est indispensable, que la personne se sent mal et devient agressive quand elle ne peut pas jouer, il se peut alors qu’elle ait perdu sa capacité de choisir quand elle veut arrêter, et là, le jeu est devenu un problème! De plus certains jeux ne sont pas à mettre entre toutes les mains.

« J’arrête quand je veux! »

Les activités sur l’écran, dont jouer, peuvent devenir pour certains jeunes, à un moment particulier de leur vie, une fuite de la réalité, une compensation ou une soupape pour se sentir mieux. Dans ce cas, ce n’est pas si facile d’arrêter quand on veut…

rnvp illu 1

Faut-il autoriser la vente de cannabis en pharmacie?

14 Jan 2019 Les pharmaciens de la ville de Zurich souhaiteraient vendre de la marijuana en pharmacie. Débat entre Jacques-André Haury, médecin, et... En lire plus

Effet de mode ou vrai régime? Le « janvier...

En provenance des pays anglo-saxons, la mode du janvier sobre devient toujours plus répandue en Suisse. Selon une étude britannique,... En lire plus

La pharma alléchée par le cannabis

7 Jan 2019 Alors que la demande augmente, la vente de médicaments avec du THC devrait être facilitée en Suisse. Novartis s’est allié... En lire plus

Voir toutes les actualités

Retrouvez-nous à Vernier sur Rock

11/10/2018 -  Carrefour addictions aura le plaisir de participer à Vernier sur Rock, du 11 au 13 octobre. Sur place, vous aurez... En lire plus

vogue de Veyrier

21/09/2018 -  Du 21 au 23, venez nous retrouver à la vogue de Veyrier. Que ce soit pour obtenir des informations au... En lire plus

Retrouvez-nous pour le run to run de Carouge

22/09/2018 -  Retrouvez-nous pour le run to run de Carouge, ce samedi 22 septembre. En lire plus

Voir tous les événements

Jeux vidéos et jeux d’argent, une frontière ténue

26 Nov 2018 Dans sa dernière publication, l'association fribourgeoise de prévention REPER s'est penchée sur les liens unissant l'univers vidéoludique à celui des... En lire plus

Cigarette électronique: analyse

3 Jan 2017 Position de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme (actualisation de septembre 2016) lire l'article En lire plus

La BPOC et les nouveaux médicaments inhalés

5 Déc 2016 Dès le début de son workshop sur la BPOC et les nouveaux médicaments inhalés, le Prof. Dr méd. Jörg Leuppi, médecin-chef... En lire plus

Voir toutes les revues de presse
  • Lorsque jouer n'est plus un jeu, un seul numéro gagnant: 0800 801 381
  • Bourré de talent, pas d'alcool
  • 90% des fumeurs et fumeuses sont devenus accros avant leur 20 ans
  • La publicité pour le tabac séduit les jeunes et les entraîne dans la dépendance à la nicotine
Carrefour addictionS
45 rue Agasse
1208 Genève
+41 22 329 11 69
info@carrefouraddictions.ch

Abonnement newsletter

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

Nous utilisons MailChimp comme plateforme marketing. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées et traitées par MailChimp. Pour en savoir plus sur les pratiques de confidentialité de MailChimp, rendez-vous ici.