Vers une dépénalisation de la consommation de cannabis

Israël se dirige vers une dépénalisation de la consommation de cannabis. L’adoption d’une nouvelle politique privilégiant les amendes et l’éducation est envisagée, a indiqué jeudi le ministre de la Sécurité publique.

Gilad Erdan a annoncé lors d’une conférence de presse qu’il avait adopté les conclusions d’une commission créée sur le sujet. Celle-ci recommandait les traitements et la prévention dans le domaine de la consommation des drogues douces.

« Cela signifie que nous nous dirigerions vers des amendes (…) et que des poursuites pénales ne seraient utilisées qu’en dernier ressort », a-t-il déclaré. La commission a ainsi recommandé de ne pas inscrire ce type d’infraction dans les antécédents judiciaires du consommateur.

Une amende de 1000 shekels (environ 264 francs) serait imposée à quiconque est identifié une première fois par la police en train d’utiliser du cannabis. L’amende serait doublée en cas de récidive.

Trois infractions tolérées

Ce n’est qu’au bout de la quatrième récidive identifiée par la police que le consommateur verrait l’infraction inscrite dans ses antécédents judiciaires, à la condition qu’il se soit drogué en public.

La proposition doit être approuvée par le cabinet du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Selon les médias, la ministre de la Justice Ayelet Shaked a déjà indiqué qu’elle soutenait la dépénalisation de la consommation de drogues douces.

Un nombre croissant d’Etats américains et de pays européens ont déjà légalisé ou décriminalisé le cannabis. Dernière en date, la Californie a légalisé l’usage récréatif du cannabis en votation en novembre dernier.

Davantage de visites aux urgences pour les enfants...

L'exposition des enfants à une combinaison de fumée secondaire de tabac et de cannabis pourrait accroître le risque d'otite et... En lire plus

Future loi sur le tabac: un écran de...

Réchauffée, mais plus tiède qu’avant: c’est ainsi que l’on peut qualifier la nouvelle mouture de la loi fédérale sur les... En lire plus

Nicotine en vente libre pour les mineurs

En attendant la nouvelle loi sur le tabac, la législation actuelle n'interdit pas de vendre des cigarettes électroniques aux mineurs.... En lire plus

Voir toutes les actualités

Journée mondiale sans tabac 2018

31/05/2018 -  Tabac et cardiopathies La Journée mondiale sans tabac 2018 aura pour thème: le tabac et les cardiopathies. La campagne permettra... En lire plus

Journée nationale alcool

24/05/2018 -  « Matin, midi et soir – quand l’alcool devient médicament » : tel est le thème de la prochaine Journée... En lire plus

Fête des voisins 2018

25/05/2018 -  🎉 CONCOURS!! 🎉 Dès aujourd'hui et jusqu'au 11 mai, participez au concours spécial Fête des voisins 2018 - 15e anniversaire!... En lire plus

Voir tous les événements

La BPOC et les nouveaux médicaments inhalés

5 Déc 2016 Dès le début de son workshop sur la BPOC et les nouveaux médicaments inhalés, le Prof. Dr méd. Jörg Leuppi, médecin-chef... En lire plus

CONTRAT SOCIAL SANTÉ / la santé humaine est...

17 Nov 2016 «Prévention avant prestation» Dirigés par leur éthique et leur déontologie, les médecins placent la prévention avant les prestations. Depuis Hippocrate,... En lire plus

De la Régie fédérale des alcools à l’Administration...

Une page se tourne avec la modification du 30 septembre 2016. Reste à voir si la mission pourra être remplie... En lire plus

Voir toutes les revues de presse
  • Lorsque jouer n'est plus un jeu, un seul numéro gagnant: 0800 801 381
  • Bourré de talent, pas d'alcool
  • 90% des fumeurs et fumeuses sont devenus accros avant leur 20 ans
  • La publicité pour le tabac séduit les jeunes et les entraîne dans la dépendance à la nicotine
CIPRET
45 rue Agasse
1208 Genève
+41 22 329 11 69
info@cipret.ch

Abonnement newsletter

Association
Suivez-nous sur

Malheureusement nous ne sommes pas dans un dessin animé, le tabac a des conséquences sur la santé.

15/05/2018 | facebook.com/CipretGeneve