Le Baclofène fait reparler de lui

Ce médicament qui est maintenant souvent utilisé pour aider les personnes dépendantes de l’alcool à se sevrer et à maintenir une abstinence n’est pas encore reconnu en Suisse avec cette indication thérapeutique.

La France vient d’accorder une Recommandation Temporaire d’Utilisation à ce médicament dans une nouvelle indication d’aide au maintien du sevrage d’alcool.

Le Dr Pascal Gache, alcoologue, vient d’écrire à Swiss Medic pour lui demander d’aller dans le même sens que la France en attendant les résultats définitifs des études randomisées entreprises pour établir le bien fondé de ce médicament dans le traitement de l’alcoolisme.

Pour rappel, c’est le Pr Olivier Ameisen, cardiologue, qui a essayé le baclofène sur lui-même car il souffrait d’alcolo-dépendance. Une prescription de baclofène à hautes doses lui a permis de se libérer de ses envies irrépressibles de boire.
En revanche, il ne faut pas ignorer que ce médicament peut entraîner des effets secondaires importants, raison pour laquelle une certaine prudence est de mise en l’absence de résultats probants.

La FEGPA suit avec grand intérêt le développement des recherches et expériences cliniques sur le Baclofène. Comme les personnes concernées, la FEGPA souhaite que tous les moyens soient mis en œuvre pour faciliter et accélérer la recherche qui pourrait déboucher sur une homologation de ce médicament. Mais elle a décidé d’attendre les résultats des recherches entreprises qui devraient être disponibles en automne 2014, avant d’appuyer une initiative demandant la reconnaissance du médicament.

3 avril 2014.

Philip Morris voit augmenter la part des substituts...

L'industrie de la cigarette souhaite être associée étroitement aux discussions visant à combattre le tabagisme. En marge de la 8e... En lire plus

Le combat contre le tabagisme doit s’accélérer

Du 1er au 6 octobre, les Etats parties à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac sont réunis à Genève.... En lire plus

Le tabac aussi responsable des gaz à effet...

Selon un rapport du secrétariat de la Convention-cadre pour le contrôle du tabac, l'herbe de Nicot aurait un grave impact... En lire plus

Voir toutes les actualités

Retrouvez-nous à Vernier sur Rock

11/10/2018 -  Carrefour addictions aura le plaisir de participer à Vernier sur Rock, du 11 au 13 octobre. Sur place, vous aurez... En lire plus

vogue de Veyrier

21/09/2018 -  Du 21 au 23, venez nous retrouver à la vogue de Veyrier. Que ce soit pour obtenir des informations au... En lire plus

Retrouvez-nous pour le run to run de Carouge

22/09/2018 -  Retrouvez-nous pour le run to run de Carouge, ce samedi 22 septembre. En lire plus

Voir tous les événements

Cigarette électronique: analyse

3 Jan 2017 Position de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme (actualisation de septembre 2016) lire l'article En lire plus

La BPOC et les nouveaux médicaments inhalés

5 Déc 2016 Dès le début de son workshop sur la BPOC et les nouveaux médicaments inhalés, le Prof. Dr méd. Jörg Leuppi, médecin-chef... En lire plus

CONTRAT SOCIAL SANTÉ / la santé humaine est...

17 Nov 2016 «Prévention avant prestation» Dirigés par leur éthique et leur déontologie, les médecins placent la prévention avant les prestations. Depuis Hippocrate,... En lire plus

Voir toutes les revues de presse
  • Lorsque jouer n'est plus un jeu, un seul numéro gagnant: 0800 801 381
  • Bourré de talent, pas d'alcool
  • 90% des fumeurs et fumeuses sont devenus accros avant leur 20 ans
  • La publicité pour le tabac séduit les jeunes et les entraîne dans la dépendance à la nicotine
Carrefour addictionS
45 rue Agasse
1208 Genève
+41 22 329 11 69
info@carrefouraddictions.ch

Abonnement newsletter

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

Nous utilisons MailChimp comme plateforme marketing. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées et traitées par MailChimp. Pour en savoir plus sur les pratiques de confidentialité de MailChimp, rendez-vous ici.