Le Baclofène fait reparler de lui

Ce médicament qui est maintenant souvent utilisé pour aider les personnes dépendantes de l’alcool à se sevrer et à maintenir une abstinence n’est pas encore reconnu en Suisse avec cette indication thérapeutique.

La France vient d’accorder une Recommandation Temporaire d’Utilisation à ce médicament dans une nouvelle indication d’aide au maintien du sevrage d’alcool.

Le Dr Pascal Gache, alcoologue, vient d’écrire à Swiss Medic pour lui demander d’aller dans le même sens que la France en attendant les résultats définitifs des études randomisées entreprises pour établir le bien fondé de ce médicament dans le traitement de l’alcoolisme.

Pour rappel, c’est le Pr Olivier Ameisen, cardiologue, qui a essayé le baclofène sur lui-même car il souffrait d’alcolo-dépendance. Une prescription de baclofène à hautes doses lui a permis de se libérer de ses envies irrépressibles de boire.
En revanche, il ne faut pas ignorer que ce médicament peut entraîner des effets secondaires importants, raison pour laquelle une certaine prudence est de mise en l’absence de résultats probants.

La FEGPA suit avec grand intérêt le développement des recherches et expériences cliniques sur le Baclofène. Comme les personnes concernées, la FEGPA souhaite que tous les moyens soient mis en œuvre pour faciliter et accélérer la recherche qui pourrait déboucher sur une homologation de ce médicament. Mais elle a décidé d’attendre les résultats des recherches entreprises qui devraient être disponibles en automne 2014, avant d’appuyer une initiative demandant la reconnaissance du médicament.

3 avril 2014.

Röstigraben en matière de pénalisation du cannabis

Une décision du Tribunal fédéral a modifié les punitions infligées aux personnes attrapées avec des quantités minimes. Statu quo en... En lire plus

Le joint légal livré à domicile comme une...

«J’aimerais 5 grammes de Candy Kush. Merci pour votre livraison rapide chez moi.»     Commander du cannabis légal issu... En lire plus

J’ai fini par accepter l’alcoolisme de mon père

La drogue du père de Sophie*? L'alcool. Durant plusieurs années, elle s'est battue contre cette maladie. Elle a fini par... En lire plus

Voir toutes les actualités

JOURNEE DE SENSIBILISATION à la pratique excessive des...

30/11/2017 -  Matinée animée par l’association Rien Ne Va Plus  9h Accueil 9h15 Pratiques d’aujourd’hui : panorama et risques 10h30 Pause 10h45... En lire plus

JOURNEE DE SENSIBILISATION à la pratique excessive des...

23/11/2017 -  Matinée animée par l’association Rien Ne Va Plus  9h00  Accueil 9h15    Faites vos jeux rien ne va plus !... En lire plus

ALCOOLS, DROGUES A L’ADOLESCENCE : QUE FAIRE ?

10/10/2017 -  19h00 à 21h00 Collège Sismondi - Aula Chemin Eugène-Rigot 3 – 1202 Genève Tram 15 arrêt : Sismondi – Bus... En lire plus

Voir tous les événements

Cigarette électronique: analyse

3 Jan 2017 Position de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme (actualisation de septembre 2016) lire l'article En lire plus

La BPOC et les nouveaux médicaments inhalés

5 Déc 2016 Dès le début de son workshop sur la BPOC et les nouveaux médicaments inhalés, le Prof. Dr méd. Jörg Leuppi, médecin-chef... En lire plus

CONTRAT SOCIAL SANTÉ / la santé humaine est...

17 Nov 2016 «Prévention avant prestation» Dirigés par leur éthique et leur déontologie, les médecins placent la prévention avant les prestations. Depuis Hippocrate,... En lire plus

Voir toutes les revues de presse
  • Lorsque jouer n'est plus un jeu, un seul numéro gagnant: 0800 801 381
  • Bourré de talent, pas d'alcool
  • 90% des fumeurs et fumeuses sont devenus accros avant leur 20 ans
  • La publicité pour le tabac séduit les jeunes et les entraîne dans la dépendance à la nicotine
CIPRET
45 rue Agasse
1208 Genève
+41 22 329 11 69
info@cipret.ch

Abonnement newsletter

Association
Suivez-nous sur

VITE, PROFITEZ DE VOUS INSCRIRE POUR LA DERNIERE SESSION. C'EST GRATUIT... VOUS AIMERIEZ ARRETER DE FUMER?! 🚬🚫 MAIS VOUS AVEZ...

17/10/2017 | facebook.com/CipretGeneve