Tabac – Les politiques pas interesses par la sante de la population!

Capture d’écran 2016-07-04 à 10.04.59L’actualité récente montre à quel point des milieux politiques sont servilement sous l’influence des lobbyistes de l’industrie du tabac. A mi-juin, le Conseil fédéral décide de ne pas augmenter le prix du paquet de cigarettes, alors même qu’il est bien démontré qu’un prix plus élevé à un effet incontestable de diminution de la consommation. Rappelons ici que, chaque année, dix mille Suisses meurent prématurément à cause du tabac, qui est le plus important facteur évitable de maladie. Dans le même temps, les nouvelles majorités aux Chambres fédérales sont en train de vider de son efficacité un projet de loi visant à améliorer les mesures de prévention du tabagisme. Au motif classique de la libre entreprise et de l’argument faux que la publicité ne fait pas augmenter la consommation mais simplement changer de marque… Sans rire, ce faisant, les soutiens parlementaires de l’industrie du tabac sont précisément dans la ligne de ceux qui aux Etats-Unis s’opposent à la diminution de la disponibilité des armes à feu. Pratiquement, toute une partie de l’éventail politique, inféodée à des intérêts économiques discutables, démontre ainsi un mépris de la protection de la santé de la population. Certains de nos confrères médecins réagissent à cet état de fait tres préoccupant, mais le corps médical en général devrait s’engager plus vigoureusement. Comment ne pas être choqué de ce que Gouvernement et Parlement fassent si bon marché, sous des motifs à vrai dire éculés de «liberté», de la vie et de la santé de leurs concitoyens?

Dr Jean Martin, ancien cantonal vaudois, Echandens


Cannabis: les investisseurs au paradis artificiel?

Les entreprises actives dans le cannabis au Etats-Unis s’enflamment sur les marchés financiers. L'action en bourse de l'entreprise canadienne Tilray... En lire plus

Sus aux mégots en Ville de Genève

La Ville de Genève s’attaque aux mégots. Des compteurs ont pris place dans 20 points stratégiques comme Bel Air ou... En lire plus

Voir toutes les actualités

vogue de Veyrier

21/09/2018 -  Du 21 au 23, venez nous retrouver à la vogue de Veyrier. Que ce soit pour obtenir des informations au... En lire plus

Retrouvez-nous pour le run to run de Carouge

22/09/2018 -  Retrouvez-nous pour le run to run de Carouge, ce samedi 22 septembre. En lire plus

Rendez-vous à la vogue de Carouge

31/08/2018 -  Du 31 au 2 septembre, venez nous retrouver à la vogue de Carouge. Que ce soit pour obtenir des informations... En lire plus

Voir tous les événements

Cigarette électronique: analyse

3 Jan 2017 Position de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme (actualisation de septembre 2016) lire l'article En lire plus

La BPOC et les nouveaux médicaments inhalés

5 Déc 2016 Dès le début de son workshop sur la BPOC et les nouveaux médicaments inhalés, le Prof. Dr méd. Jörg Leuppi, médecin-chef... En lire plus

CONTRAT SOCIAL SANTÉ / la santé humaine est...

17 Nov 2016 «Prévention avant prestation» Dirigés par leur éthique et leur déontologie, les médecins placent la prévention avant les prestations. Depuis Hippocrate,... En lire plus

Voir toutes les revues de presse
  • Lorsque jouer n'est plus un jeu, un seul numéro gagnant: 0800 801 381
  • Bourré de talent, pas d'alcool
  • 90% des fumeurs et fumeuses sont devenus accros avant leur 20 ans
  • La publicité pour le tabac séduit les jeunes et les entraîne dans la dépendance à la nicotine
Carrefour addictionS
45 rue Agasse
1208 Genève
+41 22 329 11 69
info@carrefouraddictions.ch

Abonnement newsletter

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

Nous utilisons MailChimp comme plateforme marketing. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées et traitées par MailChimp. Pour en savoir plus sur les pratiques de confidentialité de MailChimp, rendez-vous ici.