L’exposition indirecte à la fumée sous-estimée

Sortir pour fumer une cigarette pourrait bien s’avérer insuffisant pour protéger la santé des non-fumeurs, selon une étude effectuée chez des souris montrant qu’une exposition indirecte à la fumée du tabac serait elle aussinocive. On parle d’exposition indirecte pour désigner le contact avec les résidus laissés par la fumée du tabac sur les meubles, les rideaux ou les murs par exemple. Elle est différente du tabagisme passif qui consiste à inhaler, de manière involontaire, la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs et dont les dangers sont déjà bien connus. Dans une étude publiée dans la revue Scientific Reports, des chercheurs de l’Université de Berkeley (Californie) ont montré que des souriceaux nouveau-nés exposés à des vêtements traités avec de la fumée de cigarette pendant trois semaines présentaient un plus faible poids que ceux qui n’avaient pas été exposés «L’exposition indirecte est un facteur de risque sanitaire sous-estimé relève Antoine Snijders, un auteur de l’étude, qui souligne que de nouvelles recherches sont nécessaires, notamment chez l’homme. AFP L’exposition indirecte à la fumée sous-estimée Sortir pour fumer une cigarette pourrait bien s’avérer insuffisant pour protéger la santé des non-fumeurs, selon une étude effectuée chez des souris montrant qu’une exposition indirecte à la fumée du tabac serait elle aussinocive. On parle d’exposition indirecte pour désigner le contact avec les résidus laissés par la fumée du tabac sur les meubles, les rideaux ou les murs par exemple. Elle est différente du tabagisme passif qui consiste à inhaler, de manière involontaire, la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs et dont les dangers sont déjà bien connus. Dans une étude publiée dans la revue Scientific Reports, des chercheurs de l’Université de Berkeley (Californie) ont montré que des souriceaux nouveau-nés exposés à des vêtements traités avec de la fumée de cigarette pendant trois semaines présentaient un plus faible poids que ceux qui n’avaient pas été exposés «L’exposition indirecte est un facteur de risque sanitaire sous-estimé relève Antoine Snijders, un auteur de l’étude, qui souligne que de nouvelles recherches sont nécessaires, notamment chez l’homme. L’exposition indirecte à la fumée sous-estimée Sortir pour fumer une cigarette pourrait bien s’avérer insuffisant pour protéger la santé des non-fumeurs, selon une étude effectuée chez des souris montrant qu’une exposition indirecte à la fumée du tabac serait elle aussi nocive. On parle d’exposition indirecte pour désigner le contact avec les résidus laissés par la fumée du tabac sur les meubles, les rideaux ou les murs par exemple. Elle est différente du tabagisme passif qui consiste à inhaler, de manière involontaire, la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs et dont les dangers sont déjà bien connus. Dans une étude publiée dans la revue Scientific Reports, des chercheurs de l’Université de Berkeley (Californie) ont montré que des souriceaux nouveau-nés exposés à des vêtements traités avec de la fumée de cigarette pendant trois semaines présentaient un plus faible poids que ceux qui n’avaient pas été exposés «L’exposition indirecte est un facteur de risque sanitaire sous-estimé relève Antoine Snijders, un auteur de l’étude, qui souligne que de nouvelles recherches sont nécessaires, notamment chez l’homme.

Une campagne de prévention pour les 13-17 ans

16 Mai 2019 Alcool, tabac et cannabis. La Ville de Lausanne lance une campagne de prévention autour de ces trois thématiques. Public cible... En lire plus

LA CONSOMMATION GLOBALE D’ALCOOL AUGMENTE

14 Mai 2019 La consommation mondiale d'alcool est en augmentation, notamment à cause des pays émergents, comme l'Inde. Si la consommation d'alcool diminue... En lire plus

Pour une loi sur les produits du tabac...

Cette semaine, une commission du Conseil des Etats se réunit pour évoquer la suppression de la publicité en faveur de... En lire plus

Voir toutes les actualités

Retrouvez-nous à Vernier sur Rock

11/10/2018 -  Carrefour addictions aura le plaisir de participer à Vernier sur Rock, du 11 au 13 octobre. Sur place, vous aurez... En lire plus

vogue de Veyrier

21/09/2018 -  Du 21 au 23, venez nous retrouver à la vogue de Veyrier. Que ce soit pour obtenir des informations au... En lire plus

Retrouvez-nous pour le run to run de Carouge

22/09/2018 -  Retrouvez-nous pour le run to run de Carouge, ce samedi 22 septembre. En lire plus

Voir tous les événements

Jeux vidéos et jeux d’argent, une frontière ténue

26 Nov 2018 Dans sa dernière publication, l'association fribourgeoise de prévention REPER s'est penchée sur les liens unissant l'univers vidéoludique à celui des... En lire plus

Cigarette électronique: analyse

3 Jan 2017 Position de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme (actualisation de septembre 2016) lire l'article En lire plus

La BPOC et les nouveaux médicaments inhalés

5 Déc 2016 Dès le début de son workshop sur la BPOC et les nouveaux médicaments inhalés, le Prof. Dr méd. Jörg Leuppi, médecin-chef... En lire plus

Voir toutes les revues de presse
  • Lorsque jouer n'est plus un jeu, un seul numéro gagnant: 0800 801 381
  • Bourré de talent, pas d'alcool
  • 90% des fumeurs et fumeuses sont devenus accros avant leur 20 ans
  • La publicité pour le tabac séduit les jeunes et les entraîne dans la dépendance à la nicotine
Carrefour addictionS
45 rue Agasse
1208 Genève
+41 22 329 11 69
info@carrefouraddictions.ch

Abonnement newsletter

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

Nous utilisons MailChimp comme plateforme marketing. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées et traitées par MailChimp. Pour en savoir plus sur les pratiques de confidentialité de MailChimp, rendez-vous ici.