Fumeur et séropositif: risque accru de cancer du poumon

Les fumeurs infectés par le VIH – le virus responsable du sida – qui suivent une thérapie antirétrovirale ont en moyenne dix fois plus de risque de décéder d’un cancer du poumon que de leur infection. C’est le constat d’une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), Internal Medicine.

« Fumer et être séropositif est une combinaison particulièrement néfaste quand il s’agit du cancer pulmonaire », explique Krishna Reddy, du Massachusetts General Hospital, qui a dirigé cette étude.

« Les taux de tabagisme sont extraordinairement élevés parmi les personnes infectées par le VIH, le virus de l’immunodéficience humaine, qui accroît le risque de cancer du poumon », précise-t-il. Plus de 40% des personnes infectées par le VIH aux Etats-Unis sont des fumeurs, comparativement à 15% dans l’ensemble de la population adulte américaine.

L’étude suggère que 10% de toutes les personnes recevant des antirétroviraux, qu’elles fument ou non, soit près de 60’000 individus, mourront d’un cancer du poumon.

« Ce type de cancer est désormais l’une des principales causes de mortalité parmi les séropositifs alors que presque tous ces décès pourraient être évités », souligne Rochelle Walensky, responsable du service des maladies infectieuses au Massachusetts General Hospital, une des co-auteures de cette étude.

Près d’un quart

Ces chercheurs ont utilisé un modèle de simulation pour déterminer le risque de développer un cancer du poumon pour des séropositifs, selon qu’ils fumaient, étaient d’anciens fumeurs ou n’avaient jamais touché une cigarette. Ils ont également pris en compte la régularité de leur traitement antirétroviral.

Le modèle inclut aussi comme paramètre les risques posés par d’autres maladies comme les pathologies cardio- vasculaires qui augmentent avec le tabagisme.

Résultats: près de 25% des séropositifs prenant régulièrement leurs antirétroviraux mais continuant à fumer décéderont d’un cancer du poumon. Parmi ceux qui arrêtent la cigarette avant 40 ans, seulement 6% en mourront.

Les auteurs ont également estimé que les personnes infectées par le VIH qui fument et prennent leurs antirétroviraux ont de six à treize fois plus de risque de décéder d’un cancer pulmonaire que du sida, selon le nombre de cigarettes fumées et leur sexe, les hommes étant plus menacés. Chez les gros fumeurs ce risque approche les 30%.

(source: ATS)

Goût amer pour des bières distribuées gratuitement

16 Avr 2018 La promotion d’un brasseur, dans un centre commercial, fâche. Clients et milieu de la prévention y voient une incitation à... En lire plus

Le snus, tabac à sucer qui séduit et...

5 Avr 2018 Encore inconnu il y a vingt ans, le snus conquiert du terrain auprès des jeunes suisses. D’apparence moins néfaste que... En lire plus

Détenir un peu de cannabis n’est plus illégal

La détention de moins de 10 grammes n'est plus punissable. Seule la consommation en flagrant délit sera passible d’une amende... En lire plus

Voir toutes les actualités

Etude Cybersex – Participation

Chers visiteurs du site Carrefour addictionS, nous vous faisons suivre le message suivant qui vous invite à participer à une... En lire plus

Journées de sensibilisation aux jeux excessifs

03/05/2018 -  Les jeux de hasard et d'argent : 3 mai 2018 Les jeux vidéo : 17 mai 2018 Objectifs de la... En lire plus

4e symposium international multidisciplinaire « Jeu excessif :...

27/06/2018 -  Le présent symposium fait suite aux journées intitulées “De la législation à l’action” et “Prévenir le jeu excessif dans une... En lire plus

Voir tous les événements

La BPOC et les nouveaux médicaments inhalés

5 Déc 2016 Dès le début de son workshop sur la BPOC et les nouveaux médicaments inhalés, le Prof. Dr méd. Jörg Leuppi, médecin-chef... En lire plus

CONTRAT SOCIAL SANTÉ / la santé humaine est...

17 Nov 2016 «Prévention avant prestation» Dirigés par leur éthique et leur déontologie, les médecins placent la prévention avant les prestations. Depuis Hippocrate,... En lire plus

De la Régie fédérale des alcools à l’Administration...

Une page se tourne avec la modification du 30 septembre 2016. Reste à voir si la mission pourra être remplie... En lire plus

Voir toutes les revues de presse
  • Lorsque jouer n'est plus un jeu, un seul numéro gagnant: 0800 801 381
  • Bourré de talent, pas d'alcool
  • 90% des fumeurs et fumeuses sont devenus accros avant leur 20 ans
  • La publicité pour le tabac séduit les jeunes et les entraîne dans la dépendance à la nicotine
CIPRET
45 rue Agasse
1208 Genève
+41 22 329 11 69
info@cipret.ch

Abonnement newsletter

Association
Suivez-nous sur

Les bénéfices de l’arrêt du tabac surviennent très rapidement après avoir écrasé la dernière cigarette, quelle que soit la quantité...

17/04/2018 | facebook.com/CipretGeneve